Compostage domestique

Vous souhaitez faire du compost dans votre jardin ? C'est une très bonne idée car vous pourrez diminuer significativement le volume de votre bac gris et ainsi limiter le nombre de levées. Composter ses déchets chez soi est le circuit de valorisation idéal, à la fois économique et écologique. Il ne nécessite ni transport, ni coût de traitement et vous permet de nourrir gratuitement et sainement vos plantes.

COMMENT REUSSIR MON COMPOST ?

LES INCONTOURNABLES DE LA REUSSITE

 

Privilégier les petits morceaux

Ils seront plus vite décomposés (coupez les épluchures de melon ou de potiron, les tiges de choux, et écrasez les coquilles d’oeufs par ex.)

 

Apporter du broyat

Le broyat de branche est un structurant idéal pour votre compost. Apportez-en une poignée ou deux à chaque dépôt de matières vertes.

 

Mélanger / aérer

Pour faciliter la décomposition, il est nécessaire de mélanger régulièrement son compost (avec une fourche par exemple) ou de l’aérer avec une tige (ex. : tige à béton) en une dizaine de points.

 

Arroser régulièrement

La décomposition nécessite de l’humidité et ouvrir son bac quand il pleut ne suffit pas. Le compost doit être aussi humide qu’une éponge pressée. Versez un arrosoir d’eau par semaine (eau de pluie par exemple).

Utiliser son compost

Au bout de quelque mois, vous disposez de compost mûr. Au jardin, le compost a de nombreuses vertus. Il assure la formation du complexe argilo-humique qui structure le sol. Il aère le sol, favorise la vie et allège les sols lourds ou argileux. Il enrichit la terre et agit comme un engrais totalement naturel.

Le compostage de déchets verts

Le compostage en tas est un judicieux mélange de déchets végétaux contraires « verts / bruns » comme « tonte de pelouse / feuilles mortes » pour obtenir rapidement du compost. Les déchets ne sont pas accumulés par le dessus mais par le devant sous forme d’andain et couverts au fur et à mesure avec des feuilles ou des fanes de légumes.

Les bienfaits du paillage

Un bon sol est un sol qui respire et qui vit. Pour le protéger, le laisser réguler sa température et éviter son érosion, l’idéal, c’est de le pailler. Avec du broyat, des feuilles mortes ou encore des déchets de tonte, vous favorisez la vie du sol et faites de précieuses économies d’arrosage.

Découvrez le compostage avec Muriel. Merci à TV2COM, voir la réalisation de cette vidéo.

Regarder