Nos métiers

Le SMICTOM d’Alsace Centrale a pour mission de gérer la collecte et le traitement des ordures ménagères de 90 communes (130 000 habitants), regroupées en 6 Communautés de Communes qui appliquent toutes la même redevance incitative depuis 2010.

Les missions

Le SMICTOM est un syndicat mixte de coopération intercommunale à vocation unique de la forme Établissement Public Administratif qui a pour mission : 

  • La collecte des déchets ménagers et assimilés et l’exploitation des points d’apport volontaire sur son territoire
  • L’exploitation de 8 déchèteries.
  • L’exploitation du Centre de Tri de Scherwiller, de l’Unité de Compostage de Scherwiller et du Centre de Stockage des Déchets Non Dangereux de Châtenois.
  • La sensibilisation et la prévention auprès des usagers pour améliorer la qualité du tri et encourager la réduction de la quantité de déchets.
  • La facturation de la redevance incitative, la gestion des bacs et la gestion des demandes des usagers. 

L’exploitation du Centre de Tri, du Centre de Stockage des Déchets Non Dangereux (CSDND) et des 8 déchèteries ainsi que le service de collecte sont effectués en régie. Seule la filière de compostage est un service délégué à une entreprise extérieure : il s'agit de la société Séché Eco Industrie.

La collecte

La collecte sélective a débuté en Alsace Centrale en 1994. Elle s’organise autour d’un système mixte conjuguant à la fois la collecte en porte à porte et l’apport volontaire.

La collecte en porte à porte 

Le bac gris destiné aux ordures ménagères résiduelles (déchets de cuisine et alimentaires, papiers et cartons souillés, autres emballages plastiques…), collecté une fois par semaine.

Le bac jaune destiné aux emballages ménagers recyclables (flacons et bouteilles en plastiques, papiers et cartonettes non souillés, emballages métalliques, briques alimentaires), collecté toutes les deux semaines.

La collecte en apport volontaire 

Elle vient compléter la collecte en porte à porte pour le verre (355 conteneurs) et les emballages ménagers recyclables (213 conteneurs jaunes).

Les déchèteries

Les déchets verts, les déchets toxiques ou encombrants sont collectés dans les 8 déchèteries du SMICTOM situées à :

  • Barr,
  • Benfeld, 
  • Boofzheim, 
  • Mackenheim, 
  • Sainte-Marie-aux-Mines, 
  • Scherwiller,
  • Sundhouse
  • Triembach-au-Val.

Les déchèteries permettent de collecter et traiter 50% des déchets produits. 80% des tonnages ainsi collectés sont valorisés

 

Le Centre de Tri

Le centre de tri reçoit les déchets recyclables collectés à l’aide des bacs et conteneurs jaunes. Les déchets sont triés mécaniquement et ensuite manuellement, par matériau, afin de pouvoir être réintégrés dans les circuits de production par les recycleurs et l’industrie. Les déchets, non-conformes aux consignes de tri, déposés par erreur dans le bac jaune sont appelés erreurs de tri. Cela peut être des refus de prétri (objets encombrants) qui sont alors enfouis au CSDND ou des refus de tri (matières recyclables souillées, matières non recyclables,…) qui sont traités en centre de compostage.

D'ici 2022, notre centre de tri devra évoluer pour pouvoir intégrer les nouvelles consignes de tri des emballages. En effet la loi de transition énergétique pour la croissance verte prévoit qu'à cette date, tous les emballages pourront être triés dans le bac jaune. 

Que deviennent vos emballages une fois triés dans votre bac jaune ? Découvrez le centre de tri du SMICTOM d'Alsace Centrale.

Regarder

L'Unité de Compostage

En Alsace Centrale, les biodéchets étaient depuis plus de vingt ans séparés mécaniquement des autres déchets du bac gris et compostés sur notre installation de compostage de Scherwiller. Cette dernière, vétuste et touchée par un incendie en juillet 2018, est à l’arrêt et ne pourra maintenir son activité en l'état. Ceci met en lumière l’enjeu environnemental primordial de la valorisation des biodéchets et l’urgence d’y répondre au mieux.

Depuis l’incendie, les déchets actuellement collectés dans le bac gris sont détournés vers des sites de stockage et d’incinération extérieurs à l’Alsace Centrale, avec des surcoûts importants. Les biodéchets représentant 48 % de nos bacs gris, il est nécessaire pour le SMICTOM d'agir.

D’autant que ces biodéchets pourraient être valorisés pour enrichir en humus nos terres agricoles en remplacement des engrais solubles de synthèse, au bénéfice de la nappe phréatique et en réponse à des problématiques de santé publique. L’enjeu financier est aussi majeur : 1 kg de biodéchets compostés ou méthanisés coûte deux fois moins cher à traiter qu’un kilo de déchets incinérés.

Après une phase expérimentale positive en 2018, le SMICTOM d'Alsace Centrale mettra à disposition de tous les habitants du territoire un dispositif de collecte des biodéchets en apport volontaire (en complément des pratiques de compostage à domicile) à partir du second semestre 2019. Les biodéchets concernés sont les déchets alimentaires (restes de repas et de préparation de repas). 

L’objectif du SMICTOM est de poursuivre la valorisation organique initiée en 1994, en travaillant à la réalisation d’un compost de bien meilleure qualité, utilisable en agriculture biologique, afin de pouvoir offrir aux terres d’Alsace Centrale une ressource si précieuse aux cultures et à la biodiversité. Une manière de mettre en place un cercle vertueux en répondant au mieux à la réglementation… et à nos convictions.

Le Centre de Stockage de Déchets Non Dangereux (CSDND)

Le stockage par enfouissement consiste à enfouir les déchets qui ne peuvent pas faire l’objet d’une valorisation dans les conditions techniques et économiques du moment, tout en déployant les moyens réglementaires afin de préserver les milieux ambiants (nappe phréatique, eaux superficielles, atmosphère et sol).
Environ 20 000 tonnes de déchets sont enfouis par an sur le site de Châtenois. Il s’agit des refus légers et lourds du centre de compostage, des détournements des bacs gris en cas d’arrêt technique et les déchets ultimes des déchèteries.

En 2022, le Centre de stockage sera fermé. Les déchets ne pouvant pas être valorisés, devront être traités en dehors de l'Alsace Centrale. Pour autant, le site de châtenois fera l'objet d'une surveillance de la production de biogaz et de lixivats durant 30 ans.

En service depuis 1979, le CSDND est un site classé qui stocke par enfouissement les déchets nons dangereux des habitants d'Alsace Centrale.

Regarder

Travaux CSDND

La gestion d'un centre d'enfouissement des déchets nécessite une adaptation permanente des installations tant pour améliorer son fonctionnement que pour répondre à une réglementation environnementale de plus en plus exigeante. Le SMICTOM mène donc sur son Centre de Stockage des Déchets Non Dangereux de Châtenois, un important programme de travaux afin de garantir un enfouissement sûr des déchets produits en Alsace Centrale. Ces travaux concernent notamment la couverture des déchets stockés, l'optimisation du captage des biogaz odorants et le remplacement de la station de relevage.

La sensibilisation

Pour maintenir la qualité du tri, l’équipe d’ambassadeurs du tri va à la rencontre des habitants lors de suivis de collecte, de refus de bacs jaunes ou de sensibilisations aux consignes de tri et à la réduction des déchets.
En parallèle de ces actions correctives, des animations (visites de sites, animations dans les fêtes de villages, en pieds d’immeuble, dans les écoles) sont organisées.
Des animations scolaires sont également organisées dans les collèges.

Comment trier ? Où jeter mes déchets ?Lancer une recherche