Nouvelle redevance ajustée aux usages

8 novembre 2019

Le SMICTOM veut renforcer l’incitation au tri et à la réduction des déchets pour diminuer leur impact environnemental et maîtriser les coûts liés à leur gestion. Le Comité Directeur, réuni le 6 novembre, a décidé à ce titre de modifier la redevance payée par les usagers en l’indexant sur le nombre de collectes (ou levées) du bac gris.

La collecte des biodéchets modifie les usages

La loi sur la transition énergétique et la croissance verte oblige les territoires à mettre en place une solution de collecte des biodéchets pour les particuliers. Cette mesure, vertueuse pour l’environnement, permet de diminuer fortement la quantité de déchets dans chaque bac gris, en complément du compostage individuel qui reste la meilleure des pratiques quand elle est possible. Cette nouvelle collecte a néanmoins un coût, qui vient s’ajouter à d’autres charges impondérables en augmentation auxquelles le SMICTOM d’Alsace Centrale doit faire face, comme le coût d’incinération des déchets du bac gris ou le coût du carburant.

Pour éviter d’augmenter mécaniquement la redevance pour tous, le SMICTOM a décidé d’ajuster la redevance aux nouveaux usages.

De 2009 à 2020, grâce au tri sélectif et à la collecte des biodéchets, la quantité de déchets jetés dans le bac gris aura en moyenne diminué de 30 %, passant de 212 à 148 kg par an et par habitant, si l’objectif de 32 kg de biodéchets est atteint. Le SMICTOM a donc fixé un objectif réaliste : diminuer de 30 % le nombre de collectes du bac gris compris dans la redevance forfaitaire. Aujourd’hui les bacs gris sont présentés 42 fois en moyenne.

Une présentation moins systématique du bac gris

Ainsi en 2020, le camion de collecte continuera de passer toutes les semaines, mais les usagers auront désormais 36 collectes de bac gris comprises dans leur redevance et non plus 52. Les collectes supplémentaires seront facturées. Chacun sera donc invité à optimiser le nombre de présentations de son bac gris, en renforçant ses gestes de tri.

Ce système a fait ses preuves sur de nombreux territoires, notamment alsaciens. Ceux qui trient et veillent à maîtriser leur production de déchets ne verront pas leur redevance augmenter.

Tarifs à venir

Les tarifs des collectes (ou « levées ») supplémentaires seront votés le 27 novembre 2019. Vous pourrez les retrouver sur cette même page.

Les nombreux autres services ne changent pas

Le périmètre des autres services financés par la redevance reste inchangé : collectes du bac ou conteneur jaune, collecte des bornes à verre, collecte des biodéchets, accès aux déchèteries… Le SMICTOM rappelle que la redevance finance également les coûts de traitement des déchets (centre de tri, incinération, méthanisation, enfouissement), ainsi que l’ensemble des actions de sensibilisation.

Partager cet article

: