Déchèteries : s’organiser mieux pour y aller moins

21 novembre 2017

Le SMICTOM d’Alsace Centrale gère 8 déchèteries qui accueillent la moitié des déchets générés par les ménages du territoire. Afin d’assurer une équité de service et d’offrir des conditions optimales d’accueil sur place (limitation du trafic routier, disponibilité des agents, réduction de l’attente), le SMICTOM sensibilise les habitants et met en place une limitation du nombre de passages en déchèterie.

Une limite fixée à 24 passages par an

En 2016, les 8 déchèteries ont accueilli 440 000 visiteurs. Les chiffres obtenus grâce à la mise en place du dispositif OPTIMO ont permis de mettre en lumière de grandes disparités d’usages. Si en moyenne, les habitants se rendent  8 fois par an en déchèterie, 30 % des visites en déchèteries sont effectuées par 7 % des usagers. Pour garantir l’équité de service, le SMICTOM a décidé, à partir du 1er janvier 2018, de limiter à 24 passages par an en déchèterie compris dans la redevance pour chaque déposant. Les passages supplémentaires seront possibles, mais facturés à hauteur de 5 € par passage.

Le nombre de passages effectués sera visible au niveau de la borne d’accès lorsque l’on badgera.

Un dispositif d’accompagnement

Le SMICTOM d’Alsace Centrale souhaite conseiller les usagers qui se rendent très fréquemment en déchèteries afin de faire évoluer leurs habitudes.

Bien souvent, il s’agit de personnes qui prennent le réflexe d’aller systématiquement en déchèteries pour jeter quelques emballages ou quelques ampoules par exemple.

Le SMICTOM va donc diffuser auprès des publics concernés un dépliant qui donne des conseils pratiques pour mieux s’organiser afin de se rendre moins souvent en déchèterie. Il rappelle ainsi que les emballages ménagers, les papiers, journaux et magazines doivent être jetés dans les bacs et conteneurs jaunes, et les bouteilles et pots en verre dans les conteneurs verts qui maillent le territoire. Les piles, ampoules, néons et autres électroménagers peuvent être ramenés en points de vente, et les vêtements déposés en borne « Eco-TLC » dont les emplacements sont disponibles sur www.lefibredutri.fr.

Enfin, le SMICTOM dispense des conseils pour réduire l’apport de déchets verts (paillage, compost, broyage, jardin naturel), qui représentent la plus grosse part des apports en déchèteries et peuvent générer d’importants temps d’attente aux beaux jours.

Partager cette article

:
Comment trier ? Où jeter mes déchets ?Lancer une recherche